de > fr > en > nl
Recherche
Conseil agricole

Pour répondre aux objectifs du Parc Naturel, notamment dans le cadre de la protection de l’environnement, des sols et de l’eau, mais également au niveau du développement régional durable, les tâches essentielles dans le domaine de l’agriculture sont:

  • Un conseil agricole en conformité avec la protection de l’eau potable et de la nature (p.ex. le plan de fertilisation, les conseils de base, l’érosion, l’emploi de pesticides, l’intensification des conseils en matière de protection de l’eau).
  • Le développement de nouveaux produits et possibilités de revenus dans le domaine agricole (p.ex. diversification des produits agricoles, également du marketing et de la vente).
  • La promotion d’une image positive de l’agriculture dans la région du Parc Naturel.
  • Coordination et organisation de la « Landwirtschaftlech Kooperatioun Uewersauer » (LAKU).

Depuis août 2000, Monsieur Frank Elsen travaille à plein temps comme conseiller agricole; il est à la disposition de toutes les exploitations agricoles des communes du Parc Naturel. Chaque agriculteur peut lui soumettre ses problèmes d’ordre général ou spécifiques. Les produits labellisés « vum Séi » sont également encadrés.

Les consultations portent essentiellement sur:

  • la loi agraire en vigueur (préservation des paysages, directive sur le nitrate, etc.) ;
  • le plan de fertilisation ;
  • les analyses Nmin ;
  • la production végétale (fertilisation, protection des végétaux) ;
  • la sensibilisation en faveur de méthodes de production écologiques (programmes environnementaux se rapportant à l’agriculture et à la biodiversité) ;
  • les conseils en matière de protection de l’eau.

Le plan de fertilisation

Depuis l’automne 2000, des plans de fertilisation annuels sont réalisés sur demande. Cela permet de répandre la fumure produite à la ferme de façon optimale sur toutes les parcelles (dans la mesure du possible). L’utilisation des engrais chimiques fort coûteux devrait donc être limitée à quelques rares parcelles d’accès difficile. D’après la loi, chaque exploitation doit faire prélever tous les cinq ans des échantillons de sol sur toutes ses terres, mais depuis la création du service de conseil agricole, ces prélèvements se font tous les trois ans sur le territoire du Parc Naturel. Une analyse de l’engrais produit à la ferme (lisier ou fumier) doit également être faite tous les trois ans.

Les conseils en matière d’engrais tiennent compte des consignes légales dans le cadre de la prime à l’entretien du paysage, des programmes environnementaux pour l’agriculture et d’autres données (p.ex. la directive sur la biodiversité). Une proposition de chaulage est faite en supplément à la recommandation (gratuite) sur la fumure. Les buts : l’alimentation optimale des plantes et la protection de l’eau potable grâce à un épandage d’engrais approprié, qui permettra par ailleurs de faire également des économies. Tous les documents établis sont reconnus par l’État pour la prime concernant l’entretien du paysage et dans le cadre d’autres réglementations.

Conseils pour la protection des eaux

Le lac de barrage de la Haute-Sûre est le plus grand réservoir d’eau potable du Luxembourg et le syndicat des eaux SEBES assure l’approvisionnement de 50 % du besoin en eau potable du pays. C’est pour cette raison qu’il faut prêter une attention toute particulière à l’agriculture dans le bassin versant de la Haute-Sûre.

Le plan de gestion de l’Administration de la Gestion des Eaux, applicable aux eaux de surface, a été fixé. Actuellement, le SEBES est en train d’élaborer une proposition pour des nouvelles zones de protection, lesquelles s’étendraient sur tout le territoire du bassin versant de la Haut-Sûre.

Le service « conseil agricole » sensibilise les agriculteurs depuis 20 ans, et a ainsi contribué à créer une base de conscience par rapport à l’importance de la protection des eaux. L’objectif du conseil agricole et des projets du Parc Naturel, c’est de rapprocher l’agriculture et la protection des eaux, et de concilier la pratique agricole avec la protection des eaux. Les conseils mentionnés ci-avant représentent les premiers pas dans cette direction. Ces sujets seront encore élargis dans le futur.

Dans le contexte de la coopération « Landwirtschaftlech Kooperatioun Uewersauer » (LAKU), ces questions seront approfondies. (voir « Landwirtschaftlech Kooperatioun Uewersauer »)

Pour des informations supplémentaires, veuillez contacter :

Frank Elsen
Tél. (+352) 89 93 31-218
E-mail: frank.elsen@naturpark-sure.lu