de > fr > en > nl
Recherche
Culture

La préservation du patrimoine culturel ainsi que la promotion d'événements culturels est depuis toujours un point très important au Parc Naturel de la Haute-Sûre. Que vous soyez un amateur de la photographie, du film ou de sculptures, que vous êtes passionés par le travail avec des textiles, que vous aimez la musique traditionnelle ou contemporaine, ou que vous aimez tout simplent vous reposer avec un bon livre: Au Parc Naturel de la Haute-Sûre vous trouverez sûrement quelque chose qui correspond à votre goût.

Musique

Le Water-Art Festival a lieu tous les deux à trois ans, où jusqu'à 200 musiciens se partagent une scène. Les associations musicales de la région ainsi que des noms connus de la musique classique et du rock se retrouvent pour un week-end sur la scène au bord du lac.

Une musique animante encadre la manifestation annuelle Maart & Musik. Les petits et les grands producteurs du Parc Naturel y proposent leurs produits: des tisanes, des herbes, des pâtes, des savons, de la confiture, des alcools, des balais, des tableaux, etc. Des plats préparés sur place et des boissons fraîches complètent le programme, le tout dans une ambiance conviviale, comme p.ex. dans une grange rustique.

Art textile

L’ancienne draperie à Esch-sur-Sûre est l’endroit idéal pour présenter de l’artisanat moderne dans des espaces jadis réservés à la fabrication traditionnelle de textiles. Depuis 2002, des artistes luxembourgeois et étrangers y présentent une fois par an leurs oeuvres textiles, qui se caractérisent des fois par leurs techniques de réalisation modernes.

2002: Tapisseries – Lina-Andrea Dippel

2003: Impressions de couleurs/tissages et tapis noués main – Peter Horn, Ute Gayk, Berta Knab, Gisela Gräning

2003/2004: Exposition de feutres – Susanne Kiener, Annette Quentin-Stoll, Ines Ulbrich, Birgit Vogler, Elisabeth Weissensteiner

2004: Tapis muraux – Franziska Kurth

2005: Oeuvres graphiques/textiles – Renée Trovarelli (F)

2006/2007: Tapis tufting – Nela Merz

2009/2010 : La robe de mariée de Sofia – Ingrid Eggimann-Jonsson, Maria Lehner, Anna Leutert, Mäti Müller, Marlies Niemeyer, Madeleine Siegenthaler, Beate Stürmer, Herta Wiechmann, Ursula Zettel, Sabine Hermann-Michels

2011/2012: farbSTOFF / exposition de patchwork/quilt – Heide Stoll-Weber, Christine Brandstetter, Heike Dressler (D)

2012: Sascha, Ingrid et l'Ogre / exposition de crochet – Jürg Benninger (CH)

2012/2013: Une rétrospective / tapisseries - Inge Flierl (D)

Sculpture

A Bilsdorf, Lultzhausen et Insenborn, des sculptures s’intègrent harmonieusement dans le paysage autour du lac.

C’est en été 2011 que de nouvelles formes ont été créées dans le cadre du projet «Waasserzeechen» à Insenborn: La « table de la collectivité » multicolore, réalisée par les habitants de la commune de Neunhausen dans le cadre de plusieurs ateliers placés sous la direction artistique de Uli Lindow, ainsi que la sculpture de Volker Tiemann « Maison au bord du lac dans les nuages ». Le travail de l’artiste allemand Uli Lindow se caractérise par le fait qu’il  intègre la population locale dans ses projets. C’est également sous sa direction - dans le cadre de son projet de stèles de l’année de la culture 2007 - qu’étaient élaborés les motifs décorant les dix stèles aux couleurs vives longeant le chemin de la mairie vers l’appontement du bateau solaire. Aujourd’hui on trouve en plus une stèle à Neunhausen et une autre à Lultzhausen. La créativité d’Uli Lindow se reflète également de façon significative dans les travaux de transformation de l’église du village: l’ensemble formé par le portail d’entrée, les couleurs des murs, les motifs des vitraux et l’autel constitue une oeuvre d’art … qui recèle toute une série de détails artistiques.

Les figures sculptées dans la pierre que l’on découvre à Lultzhausen forment une partie de la Route de la Paix. En 1999, le sculpteur luxembourgeois Bertrand Ney avait invité cinq sculpteurs internationaux: en collaboration avec le Parc Naturel de la Haute-Sûre, la commune de Neunhausen et les associations de la commune, il organisait un symposium dédié à la sculpture. Ces sculptures sont des points d’exclamation dans ce paysage varié et vallonné. (Georg Ahrens (D), Jaak Hille (B), Ton Kalle (NL), Bertrand Ney (L), Sybille von Halem (GB) et Kyriakos Rokos (GR) participaient à ce symposium).

Un autre symposium de sculpteurs avait été organisé dans le cadre de l’année de la culture en 1995 à Bilsdorf. Le projet artistique dans son ensemble est dû aux sculpteurs Florence Fréson (B), Bertrand Ney (L), Paul Schneider (D), Anne-Marie Klenes (B), Eileen Mc Donagh (IRL), Uli Gsell (D), Thomas Link (D) et Uli Lindow (D).

Photographie

La photographie est l’un des moyens les plus expressifs pour capter les paysages et les particularités régionales du Parc Naturel de la Haute-Sûre et les faire connaître au-delà de ses frontières. De nombreux photographes amateurs relèvent tous les ans le défi de participer à l’action annuelle «Calendrier des Parcs Naturels» et de présenter les multiples facettes du charme et de la beauté de la région sur une image. Link vers Calendrier (Agenda)

Les photographes professionnels se donnent également rendez-vous au Parc Naturel. Le grand public peut admirer leurs œuvres dans le cadre d’expositions, mais ces photos sont également publiées dans des livres illustrés.

Dans les livres « Luxembourg Culinaire » et « Eist Éislek », le lecteur découvre notamment les photos vraiment impressionnantes que Guy Hoffmann a prises au Parc Naturel.

Suite à la publication de ses livres illustrés sur les parcs naturels de l’Our et de la Haute-Sûre, Raymond Clement est devenu en quelque sorte « LE photographe des Parcs Naturels » [« De Séi an der Bléi » (2001), « Öewersauer & Our » (2011)].

Les photos de Pierre Haas témoignent également de la vie quotidienne et des activités culturelles au Parc Naturel en toutes saisons.

Film

Le Parc Naturel, mais surtout le lac de barrage, servent de décor au film belge « Les Géants » du réalisateur Bouli Lanners. Alors que le mode de narration du film bascule entre le drame et la comédie, les aventures de trois adolescents au cours d’un été oscillent entre ennui, rigolade, aventure et sérieux.

Le documentaire « Bauereblues » de la jeune réalisatrice luxembourgeoise Julie Schroell vaut également la peine d’être vu. Ce film montre – d’une façon plutôt amusante - l’évolution de l’agriculture au Luxembourg et les problèmes auxquels les agriculteurs se trouvent confrontés dans la soi-disant idylle campagnarde. Parmi les protagonistes on trouve notamment des agriculteurs ainsi que le conseiller agricole du Parc Naturel de la Haute-Sûre.

Littérature

Les communes du Parc Naturel et le lac de barrage se retrouvent tant dans des oeuvres de la littérature générale que dans les ouvrages spécialisés. Marco Schank (l’ancien président du Parc Naturel de la Haute-Sûre, aujourd’hui ministre du Logement et ministre délégué au Développement durable et aux Infrastructures), a publié de nombreux ouvrages, dont des romans policiers réédités à plusieurs reprises, qui témoignent des réalités naturelles et culturelles de la région. Ces livres ainsi que d’autres ouvrages en langue allemande, luxembourgeoise ou française sont publiés par un éditeur établi à Esch-sur-Sûre: Op der Lay (http://www.opderlay.lu).

Les ouvrages spécialisés se consacrent essentiellement à l’histoire locale et aux particularités des villages du Parc Naturel, dont Kaundorf et Harlange.

Une sélection de livres vous est également proposée au magasin de la Maison du Parc. Link

Aux bouquineurs nous recommandons la bibliothèque publique d’Eschdorf qui offre un choix de livres de tous genres: littérature générale, oeuvres luxembourgeoises, livres d’art, livres spécialisés, ouvrages de référence, livres pour enfants et adolescents, livres enregistrés sur cassette ou CD. Des livres d’autres bibliothèques du pays y peuvent également être empruntés.

La bibliothèque d’Eschdorf organise régulièrement des conférences et des séances de lecture publiques pour adultes et enfants.

Contact:

Bibliothèque Eschdorf
4, op der Knupp, L-9150 Eschdorf
Tél. : 89 97 53-1, fax : 89 95 67
E-mail: leader2e@education.lu /bibliotheque.eschdorf@email.lu

Heures d’ouverture:
Mardi 14.00-18.00 h
Mercredi 20.00- 22.00 h
Jeudi 14.00-18.00 h
Samedi 10.00-12.00 h